Katarina Boselli

Genève | Suisse

+41 78 886 89 06

To be an artist you have to give up everything, including the desire to be a good artist.

Jasper Johns

Démarche.

Son travail se caractérise principalement par la composition photographique, s’inscrivant dans l’ère du digital et s’inspirant de l’art urbain. Sa formation de graphiste lui permet d’appréhender les outils dédiés aux arts graphique, de l’agilité créative à la maîtrise de logiciels comprenant le montage vidéo et l’animation.

L’artiste guette les fêlures dans un regard ou sur un mur, se questionne sur le temps qui passe, qui altère nos souvenirs et laisse son empreinte dans nos corps autant que sur les interventions urbaines, les affichages qui se déchirent, les taches sur les sols et tout ce que l’on peut considérer comme défectueux, décrépi et sans intérêt. Elle aime l’imperfection et les maladresses, observe la fragilité de la vie accompagnée de ses folies, ses colères et ses rires. 

Elle aime la réalité de la photo qui fige un instant de vie, lui conférant l’authenticité d’avoir existé, et brouille les pistes en les superposant par de complexes jeux de transparence avec des images de fragments urbains.

Une sensibilité certaine pour les droits humains en général et le féminisme en particulier, elle vacille entre un joyeux optimisme des valeurs humaines et des états de désespérance mélancolique.  

Ses premiers travaux exposés en 2011, finalisés par des tirages photographiques sont édités à 5 exemplaires.

Son inclination pour le papier et la peinture la dirige rapidement vers le collage afin de trouver une expression plus organique et plus instantanée ainsi qu’une fabrication plus écologique en imprimant sur papier recyclé et utilisant de la colle sans solvant, elle recompose ainsi ses images sur une toile sur laquelle elle intervient avec un travail de peinture, se servant également de brosses et de chiffons afin d’altérer les différentes couches de papier.

Cette technique devient dès 2015, l’essentiel de son travail.

En 2017, elle produit de cette manière sa série «scènes de films / arrêt sur image» d’après des photos prisent directement d’un écran TV, qui propose d’une part, un esthétisme cinématographique et d’autre part l’idée d’un temps sur pause. Les images, les films et les séries défilent au quotidien à travers les écrans, l'idée est de marquer ces moments et les faire vivre sur le long terme.

Elle reproduit ses œuvres en miniature sur des briques, nommées «les pavés», symboles de révolte et d’espoir (certaines personnes les envisagent comme l’idée de la 1ère pierre d’un édifice, et cela aussi lui convient). En 2020, les casernes de pompiers de la Ville de Genève lui commandent ses pavés à l'effigie de Sainte-Barbe, patronne des métiers du feu.

L’esprit en effervescence elle s’interroge sur le fondement même de l’existence, de son sens, de sa raison d’être et de l’instinct de survie. Certaines personnes ont des vies extraordinaires et fantastiques, laissent des traces dans l'humanité toute entière, et tout aussi extraordinaires qu'elles soient, elles finissent aussi par disparaître. Quel est le but, la raison de cela?

A vouloir trouver une explication à chaque chose elle a parfois le sentiment de s’éparpiller et d’être inconstante, mais elle ne peut se résoudre à adopter un style singulier et revendique ses variations d'humeur. En définitive ses œuvres expriment les choses de sa vie, avec ses forces, ses incohérences et surtout ses envies. Sans comparaison aucune, elle se retrouve dans cette citation de Gerhart Richter: "Mes tableaux sont sans objet; mais comme tout objet, ils sont l’objet d’eux-mêmes. Ils n’ont par conséquent ni contenu, ni signification, ni sens; ils sont comme les choses, les arbres, les animaux, les hommes ou les jours qui, eux aussi n’ont ni raison d’être, ni fin, ni but. Voilà quel est l’enjeu. (Mais il y a quand même de bons et de mauvais tableaux.)"

 

L’année 2020 marquera chacun et fera partie des livres d’histoire. Durant le 1er confinement elle fait le choix de se laisser glisser dans la lenteur et projette de réaliser une seule et unique œuvre. Cette œuvre restera inachevée au jour du décès de son père et renforce encore son questionnement face à l’éphémérité de nos histoires, à la force de nos liens et à la douleur de l’absence. Elle poursuit cette série d’arbres et de forêts dessinés à l’encre d’un  stylo à pointe fine, minutieusement et méditativement comme une forme de résilience. Les racines de la mémoire et la quête de liberté.

Afin de pouvoir proposer des reproductions de qualité elle s’initie à la photogravure, tout en poursuivant parallèlement son travail de collage qui lui permet d’exprimer ses élans et ses débordements.

Bio.

Vit et travaille à Genève. Membre Visarte.

 

Suit des cours de dessins, de peinture, poterie, couture et bijouterie durant toute son enfance et adolescence.

1983     Etudes de 2 ans en école supérieure section arts visuels (Genève).

1985    Reçue au concours d’entrée des Arts Appliqués de Genève mais renonce, préférant s’orienter vers une formation professionnelle .

1985-89    Formation de graphiste, table à dessin, labo de reproduction. Suit tous les cours fac de photo argentique.

1989-90    Voyage seule en Asie du sud-est.

1990    Arrivée de la PAO. Formation d’infographiste, apprentissage de tous les logiciels graphiques.

1991-2004    Travaille dans différentes agences de communication et sociétés d’édition tout en développant son travail artistique. Voyages au Venezuela, Vietnam, Madagascar, Indonésie.

2001    Naissance de son fils Léo.

2004    Naissance de sa fille Marla.  Se met à son compte pour consacrer plus de temps à son travail artistique.

2009    Voyage de 3 mois en famille en Nouvelle Calédonie, Bali et Japon.

2011    1ère exposition personnelle de ses compositions photographiques à Genève.

2012    Intègre Artraction, plateforme suisse romande de promotion pour les artistes contemporains de l’arc lémanique.

2013    Son œuvre Ask for price est sélectionnée pour l’exposition Human Rights par Spazio-tempo-Arte à Lecce (Italie).

2014-15    Suit différentes formations en photo et vidéo. 

2015    Oriente sa technique vers le collage sur toile et débute sa série Scènes de films/Arrêt sur image.
2017    Donation de l’œuvre Les pétales d’or à la Fondation IRP à l’occasion du Bal du Printemps.

L’œuvre remporte l’enchère la plus élevée.

2018    Devient membre Visarte. Formation en animation visuelle.

2020    Débute sa série Les racines de la mémoire, dessins  réalisés à l’encre d’un stylo à pointe extra-fine.

    Poursuit activement son travail et ses projets artistiques, représentée à la galerie Calamart à Genève.

 

Expositions

Personnelles

2011    • La Fumisterie - Genève (CH)
             • Parallèle - Genève (CH)

2012    • Galerie Calamart - Genève (CH)
             • Mine d’Art Galerie - Carouge / Genève (CH)

2013    • Cité Bleu / Teatro Malandro - Omar Porras - Genève (CH)
             • La Closerie - Cologny (CH)

2014    • Galerie Ditzoff - Coppet (CH)

2015    • Espace Ruine - Genève (CH)

2016    • Galerie Calamart - Genève (CH)

2017    • Galerie Calamart - Genève (CH)

2018    • Espace Artnet - Begnins (CH) 

2019    • Galerie Murandaz - Nyon (CH) 

Collectives

2011    • Sens Intérieur Galerie - Golfe St-Tropez (FR)

             • Artraction - Genève (CH)

2012    • Mines d’Art - Carouge (CH)

             • La Teinturerie /Sens Intérieur - Golfe St.-Tropez (FR)

             • Villa Dutoit - Corps à corps - Genève (CH)

2013    • Galerie Calamart FMR - Carouge(CH)

             • Spazio-tempo-Arte - Human Rights - Lecce (Italie) 2020    • CNDMA (Centre National de Désinstitutionnalisation du Monde
               de l’Art) - 3e édition du marché de l’art tombé du traîneau - Espace Bahama Yellow - Genève

2014    • Villa Dutoit - Genève (CH)

2015    • Next Door Gallery - Memento Mori - Genève (CH)

             • Cité du Temps - Genève (CH)

             • Next Door Gallery - Mots fleuris - Genève (CH)

             • Galerie Calamart PLUG - Cercle des Bains - Genève (CH)

2016    • Next Door Gallery - Collectif Steampunk - Genève (CH)

             • Fondation Brocher - Genève (CH) «L’Homme réinventé par la Science»
                Bicentenaire Frankenstein - 3 dates et 3 lieux

             • Galerie Andate.Ritorno - Genève (CH)

             • Fondation Bodmer - Genève (CH)

             • Swiss Art & Design - Genève (CH)

2017    • Un soir aux Eaux-Vives - Galerie Calamart - Genève (CH)

             • HUG (Hôpital Universitaire de Genève) - Collectif Fotocol - Genève (CH)

2018    • CNDMA (Centre National de Désinstitutionnalisation du Monde
               de l’Art) - 1ère édition du marché de l’art tombé du traîneau - Douvaine/Grand-Genève (FR)

             • Kiss & Fly - Cité du Temps - Artraction - Genève (CH)

             • Un soir aux Eaux-Vives - Galerie Calamart - Genève (CH)

             • Espace KM - «occupez-vous de vos fesses» - Aix-en-Provence (FR) 

             • Bal du printemps - Fondation IRP (Fondation internationnale pour
               la recherche en paraplégie) 20 artistes pour 20 printemps - 
               Gala de charité & enchères - Genève (CH) 

2019    • Base’Art, Festival du Mécénat et de l’Art Contemporain - St-Raphaël (FR)

2020    • CNDMA (Centre National de Désinstitutionnalisation du Monde de l’Art) - 3e édition
                du marché de l’art tombé du traîneau - Espace Bahama Yellow - Genève

             • L’Art au placard - Mottattom - Genève